Le comité de rédaction

DOMINIQUE BREBION

Diplômée de l’Ecole Supérieure de Journalisme (Paris) et titulaire d’un DEA de lettres modernes Les Armes Miraculeuses d’Aimé Césaire et Les Armes Enchantées de Wifredo Lam ou le Dialogue du Scriptural et du Figural

Conseiller pour les arts plastiques à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Martinique (Ministère de la Culture) entre 1987 et 2016 et Vacataire à l’Université des Antilles pour un cycle sur le développement des marchés culturels caribéens à des étudiants de Master I de 2010 à 2017

Commissaire pour la Martinique lors des Biennales Internationales de São Paulo (Brésil) en 1994 et 1996, pour le National Black Art Festival d’Atlanta (USA) en 1996. Et, en 2010 pour la participation de la Martinique au programme City State de la Biennale internationale de Liverpool.

Commissaire pour la participation de la Martinique à de nombreuses manifestations caribéennes : Carib Art (Iles néerlandaises 1992), la Carivista (Barbade 1998) , Migration in the Caribbean Diaspora (University of Central Florida 2001) ainsi que, pour l’ensemble de la Caraïbe francophone, lors de la Première Triennale de la Caraïbe organisée par la République Dominicaine (2010) .

Commissaire pour les cycles Femmes , formes, foules (2006), Métaphores du corps (2007), Ecritures photographiques et territoires (2008) du CMAC scène nationale de Martinique, de Remix en Caraïbe (2016) à Tropiques Atrium ainsi que des expositions Atlantide Caraïbe (2008), Vous êtes ici (2010) et Visions archipéliques (2016), Raymond Médélice : De formidables machines à rêver (2018) présentées à la Fondation Clément, Pictural (2019).

In english

Yolanda Wood a obtenu sa licence en 1974 et soutenu son doctorat en Histoire de l’art en 1993. Elle a fondé en 1985 la chaire d’art des Caraïbes à l’Université de La Havane. Elle a donné des cours d’art cubain et caribéen à différents niveaux et institutions académiques. Professeur invité à l’Université Iberoamericana de Mexico et bourse PosDoc à l’UNAM 2017-2018.

Elle a publié des travaux scientifiques dans des magazines spécialisés nationaux et internationaux. Parmi ses livres récents,on peut citer : Proyecto de artistas cubanos en los años 30 (Letras Cubanas, 2006), Islas del Caribe: naturaleza-arte-sociedad (Université de La Havane-CLACSO, 2012) et Caribe : universo visual (Éditorial Félix Varela, 2017).

Elle a effectué des voyages d’étude dans des pays d’Europe et d’Amérique. Elle a donné des conférences et des cours de troisième cycle à l’Institut des enquêtes esthétiques (Mexique), à l’Université polytechnique (Valence) et à l’Université Quisqueya (Haïti), entre autres.

Membre de l´Association des arts visuels (UNEAC) et de l´AICA International. Doyen de la Faculté des arts et lettres de l’Université de La Havane (1994-2000) et Vice-Recteur de l’Institut supérieur d’art de Cuba (1985-91). Conseillere culturelle en France (2000-2005). Directrice du Centre d’études caribéennes à la Casa de las Américas (La Havane) et à Anales del Caribe (2006-2016). Président de l’AEC 2017-2018.

In english
En español

YOLANDA WOOD PUJOLS

MONIQUE MIRABEL

Agrégée en arts plastiques, Monique Mirabel a enseigné au collège et au lycée après des études à L’Ecole du Louvre et à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts (Paris).

Elle a participé à la formation des professeurs d’arts plastiques dans le cadre du Plan Académique de Formation des professeurs d’arts plastiques.

Membre du comité technique du FRAC Martinique de 1987à 1992, elle a également collaboré à la création de la revue Papaye, revue destinée aux professeurs d’arts et rédigé de nombreux articles pour la revue ARTHEME et le blog de l’Aïca caraïbe sud.

Plasticienne, elle a présenté plusieurs expositions individuelles comme A Corps 1993, A Corps perdu 2003, A Corps et en Corps 2006 …et participé à des expositions collectives.

In english
En español

Formée au journalisme et à l’édition, Pascaline Vallée a commencé sa carrière en 2007 au sein de la revue culturelle Mouvement. Elle en a été rédactrice en chef adjointe et responsable du site Internet de 2010 à 2013, date à laquelle elle est devenue rédactrice en chef du mensuel Arts magazine.

Indépendante depuis 2015, elle écrit pour différents médias spécialisés (303, Artpress, Ballroom…) et rédige des supports de communication et de médiation pour des structures culturelles (Le CENTQUATRE-Paris, Le Lieu Unique, Stereolux, Le Voyage à Nantes…).

Basée à Nantes, elle est également membre du conseil d’administration du Pôle des Arts visuels, qui rassemble les professionnels de la région des Pays de la Loire.

En tant que critique d’art, elle s’intéresse particulièrement aux interactions entre différentes disciplines artistiques, et à l’inscription des œuvres d’art dans la société. En dressant un parallèle avec les arts dits “internes” (yoga, qi gong…), elle développe une recherche sur les manières dont l’art peut amener à développer une connaissance sensible de soi et du monde.

In english
En español

PASCALINE VALLEE

ALLISON THOMPSON

Allison Thompson (Ph.D.) est une historienne de l’art et commissaire d’exposition vivant à la Barbade.

Elle est chargée de cours à la Division des beaux-arts du Barbados Community College, spécialisée dans l’art moderne et contemporain des Caraïbes, de l’Afrique et de la diaspora africaine.

Elle est codirectrice avec Ewan Atkinson de PUNCH Creative Arena, une initiative curatoriale qui vise à présenter et interroger la production créative avec un accent multidisciplinaire sur les pratiques artistiques caribéennes et internationales.

Thompson a travaillé avec un certain nombre d’organisations culturelles dans les Caraïbes, dont le Barbados National Art Gallery Committee, ICOM Barbados. Elle est le président fondateur de l’AICA Southern Caribbean, une section régionale de l’ Association internationale des critiques d’art.

Elle est actuellement vice-présidente du conseil de la Barbados National Art Gallery.

Allison travaille avec le Black Diaspora Visual Arts project depuis 2007, organisant une série de symposiums et d’expositions visant à créer une plus grande visibilité pour l’art caribéen et à développer des relations de travail plus solides et durables dans toute la diaspora.

Elle a également travaillé avec le programme de mentorat de l’International Curators Forum, Beyond the Frame. Elle a écrit de nombreux articles sur l’art caribéen, co-écrit le livre Art in Barbados: What kind of mirror image et co-éditéCurating in the Caribbean avec les contributions de neuf conservateurs, écrivains et artistes travaillant dans la région.

In english
En español

Florent Delval est un curateur indépendant, programmateur musical, critique et scénariste installé à Bruxelles.

Il co-dirigea la galerie Levy Delval pendant 10 ans.


Il collabore actuellement avec Kanal Centre Pompidou et est impliqué dans Voice Over, la revue du Conseil de l’Europe.

In english

FLORENT DELVAL

DOROTHEE DUPUIS

Dorothée Dupuis (née en 1980 à Paris) est commissaire d’exposition, critique d’art et éditrice d’art contemporain.

Sa pratique se concentre principalement sur l’intersection des arts et de la politique, et s’inspire des théories féministes, post-marxistes et décoloniales.

Dupuis est la directrice et fondatrice (2013) du magazine Terremoto.mx, basé à Mexico. Avant de déménager à Mexico en 2012, elle a été directrice de Triangle France, un programme d’exposition et de résidence à but non lucratif à Marseille, en France, de 2007 à 2012, et assistante-conservatrice au Centre Pompidou de 2005 à 2007. Depuis 2012, Dupuis est commissaire indépendante et a écrit sur l’art des Amériques autant dans Terremoto que dans des publications internationales.

In english
En español